Selon les rédacteurs du Bulletin épidémiologique hebdomadaire, l’amputation du membre inférieur chez le diabétique « reste bien trop fréquente en France« . Ce sont en effet 8 000 diabétiques qui chaque année subissent une de ces interventions.

En 2003 par exemple, 711 patients sont décédés à la suite d’une de ces opérations. Et l’incidence des amputations chez les diabétiques serait entre 6 et 16 fois supérieure à ce qu’elle est chez les non-diabétiques. Cette complication majeure du diabète frappe davantage les plus âgés : 1 504 amputations pour les moins de 60 ans ; 1 877 pour les 60-69 ans et 4 573 chez les plus de 70 ans.

Considérant ces chiffres, il est primordial de rappeler aux diabétiques qu’ils doivent se faire examiner les pieds au moins une fois par an, et par un médecin. Car le diabète peut provoquer une artérite des membres inférieurs et la neuropathie diabétique. Cette dernière entraîne une perte de la sensibilité locale. A ce titre elle peut entraîner des complications graves, qui peuvent donc aller jusqu’à rendre nécessaire l’amputation d’un pied ou d’une jambe. Parfois à répétition.

Partager cet article