Donnez votre sang !

[14 juin 2013 - 09h27] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h57]

Cette année encore, l’EFS mobilise 750 000 bénévoles pour accueillir les donneurs. © EFS

Ce 14 juin, place à la Journée mondiale des donneurs de sang. L’occasion pour l’Etablissement français du Sang (EFS) de se mobiliser une nouvelle fois. Ses 153 sites seront habillés aux couleurs de l’édition 2013, et plus de 200 collectes mobiles seront organisées à travers la France métropolitaine, en Martinique, en Guadeloupe et à la Réunion.

Instaurée en 2004 à l’initiative de l’OMS, la Journée mondiale des donneurs de sang (JMDS) a lieu tous les 14 juin. Un choix qui ne doit rien au hasard. C’est en fait  jour de la naissance du biologiste autrichien Karl Landsteiner qui découvrit le système ABO des groupes sanguins.

Lors de cette journée, destinée au grand public, de nombreux pays dans le monde se mobilisent afin de promouvoir le don de sang bénévole, anonyme et volontaire. Mais ce rendez-vous annuel permet surtout d’en rappeler les enjeux. Ces dernières années en France, les besoins des malades en produits sanguins ont fortement augmenté et il n’existe à ce jour aucun produit capable de se substituer au sang humain. Ce don est donc indispensable pour sauver des vies et permet chaque année de soigner 1 million de malades en France et des millions dans le monde. La solution, vous l’aurez compris, est de donner !

Quelques chiffres

Chaque année, 107 millions de dons de sang sont collectés dans le monde, dont la moitié environ dans les pays à revenu élevé (où n’habitent que 15% de la population mondiale). En 2011, près de 83 millions de dons de sang ont été recueillis dans le monde auprès de donneurs de sang volontaires non rémunérés, soit une augmentation de près de 8 millions de dons par rapport à 2004.

A l’heure actuelle, 60 pays se procurent la totalité de leur approvisionnement en sang auprès de volontaires. Toutefois, selon l’OMS, « il y a encore une marge de progrès, puisque 73 pays recueillent encore plus de 50% de leur approvisionnement en sang auprès de donneurs rémunérés ou de substitution. » L’Organisation appelle donc « tous les pays à s’approvisionner intégralement en sang et en produits sanguins auprès de donneurs de sang sans aucune contrepartie d’ici 2020. »

Le don en 4 étapes

L’Etablissement Français du Sang (EFS) accueille les donneurs de sang tout au long de l’année. Concrètement :

  •  Une personne de l’EFS vous accueille, enregistre votre dossier et vous demande de remplir un questionnaire pré-don ;
  • Un médecin de l’EFS vous reçoit et vérifie que vous êtes apte à donner. L’entretien est confidentiel et couvert par le secret médical ;
  • Alors que vous êtes allongé sur un lit, un(e) infirmier(e) prélève votre sang. Le prélèvement dure environ 10 minutes pour un don de sang total, le don le plus courant ;
  • Après votre don, l’EFS vous offre une collation pour que vous puissiez vous reposer, vous hydrater et vous restaurer. C’est une étape essentielle et  impérative pour une bonne récupération.

Les 4 principes majeurs

Rappelons également qu’en France, le don du sang est régi par quatre principes majeurs :

  • L’anonymat : l’identité du donneur et celle du receveur ne sont connues que de l’EFS ;
  • Le bénévolat : le don ne peut être rémunéré sous quelque forme que ce soit ;
  • Le volontariat : « acte libre et consenti », le don n’est soumis à aucune contrainte ;
  • La gratuité : le sang et les produits sanguins ne sont pas sources de profit.

Un dernier point, si vous vous apprêtez à effectuer votre premier don, apportez un document attestant votre identité. Si vous possédez une carte de donneur, vous devrez vous en munir pour chaque don.

Pour connaître les lieux de collecte proches de chez vous, rendez-vous sur le site de l’EFS, rubrique « Où donner ? ».

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : David Picot

Partager cet article