Dormir plus pour manger moins

[18 janvier 2018 - 13h49]

Qui dort dîne. Et si cette expression populaire venait de trouver un écho scientifique. Selon des chercheurs britanniques en effet, dormir plus longtemps chaque nuit aiderait à diminuer la consommation de sucre !

Passer un peu plus de temps dans les bras de Morphée peut-il vraiment nous aider à garder la ligne ? C’est en tout cas la thèse de chercheurs du King’s College de Londres. Pour vérifier cette idée, ils ont recruté 42 volontaires. Répartis en 2 groupes, les premiers ont reçu des conseils d’hygiène (éviter la caféine…) visant à prolonger la durée de leur sommeil. Les seconds ont fait office de groupe témoin.

Durant 7 jours, les participants ont porté des bracelets mesurant le temps d’endormissement et la durée du sommeil. Par ailleurs ils ont renseigné leurs habitudes alimentaires. Ainsi, les membres du premier groupe ont effectivement dormi plus longtemps (de 52 à 90 minutes en plus par nuit). Parallèlement, ils ont consommé en moyenne 10 grammes de sucres libres (présents dans les pâtisseries, le miel, les sodas…) en moins par jour.

Ainsi, les scientifiques tirent-ils 2 conclusions :

  • Par de simples conseils d’hygiène, les habitudes de sommeil peuvent être modifiées avec une relative facilité chez les adultes en bonne santé ;
  • Une augmentation d’une heure ou plus du temps passé au lit peut mener à des choix alimentaires plus sains. Cela renforce encore davantage le lien entre le sommeil de courte durée et la malbouffe, déjà observé lors de précédentes études.

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)