Douleurs : des pistes contre le mal chronique ?

[18 octobre 2017 - 16h11] [mis à jour le 18 octobre 2017 à 17h40]

Récemment publié, un livre blanc propose des solutions pour améliorer la prise en charge de la douleur en France. De nombreux progrès sont à faire pour atténuer ces maux, modérés à sévères, concernant 20% de la population. Une importante proportion associée à la hausse de l’incidence des maladies chroniques.

Syndrome du côlon irritable, fibromyalgie, sclérose en plaques, cancers… les maladies chroniques constituent le fléau du 21e siècle. Corrélées à la forte incidence de ces maladies, les douleurs éprouvées par les patients sont elles aussi de plus en plus fréquentes. Pourtant la prise en charge de ces maux n’est pas encore optimale en France. Alors que 2 patients sur 10 souffrent de douleurs chroniques, seuls 30% d’entre eux bénéficient d’un traitement adapté. Par ailleurs pour, pour de nombreux patients, l’origine de la douleur n’est pas déterminée.

Centres spécialisés, formation des soignants… 

Pour améliorer les approches palliative et antalgique, la Société française d’Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) a édité un livre blanc (à consulter en bas de page) détaillant  9 pistes parmi lesquelles :

  • « Consolider le rôle des centres spécialisés dans la prise en charge de la douleur chronique », structures efficaces développées au cours des 20 dernières années ;- « Renforcer la formation de tous les professionnels de santé », sachant qu’aujourd’hui moins de 20 heures sont prévues dans le cursus médical pour renforcer les compétences des soignants sur cette approche. Et impliquer d’autres corps de métiers comme les pharmaciens pour compléter l’accompagnement des patients;
  • « Améliorer la prise en charge aux urgences, en médecine ambulatoire » et favoriser l’accès à ces consultations dans tout le territoire ;
  • « Développer des campagnes de prévention de la douleur, au travail et en chirurgie » ;
  • « Développer la reconnaissance des approches non médicamenteuses de la douleur et de l’éducation thérapeutique du patient ».

En savoir plus

Livre blanc douleur


- 18 octobre 2017

Partager cet article