Du poisson pané pas net

[21 mars 2019 - 14h37]

Que contient vraiment le poisson pané vendu en supermarché ? L’Association nationale de défense des consommateurs, la CLCV, est partie à la pèche aux infos. Résultat, une quantité de poisson très variable selon les marques et beaucoup trop d’additifs !

Du rayon surgelé au rayon frais, la CLCV enquêté sur 42 produits de la catégorie « poissons panés ». Ainsi, le pourcentage de produit de la mer varie dans l’ensemble de l’échantillon de 35 à 80 %. Avec seulement un tiers de produit de la mer, difficile d’appeler ces produits « poissons panés ». Mieux vaut donc passer la liste des ingrédients au crible avant l’achat.

A noter que les produits destinés aux enfants sont ceux qui contiennent en moyenne le moins de poisson. Lequel se présente le plus souvent sous forme de chair et non de filet. Ne cherchez pas non plus la diversité : il ne s’agit pratiquement que de colin d’Alaska. Toujours pour les enfants, les produits sont en général plus gras et plus salés.

Additifs, arômes, sucres ajoutés…

Enfin 21% des poissons testés contiennent des arômes et 52% des additifs (en moyenne, 3,7 additifs par produit). Et dans 98% des cas, on trouve des agents texturants : amidons, fécules, gluten… « Est-ce par simplicité que les industriels accumulent les additifs ? » questionne la CLCV.

Partager cet article