Eucalyptus : respirez l’arbre du bout du monde

[11 janvier 2011 - 17h43] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h42]

Majestueux feuillu originaire de l’île de Tasmanie – au sud-est de l’Australie – l’eucalyptus peut mesurer jusqu’à 100 mètres. Déjà utilisées sous forme de cataplasmes par les Aborigènes pour soigner les blessures, ses feuilles et leur huile essentielle traitent aujourd’hui bien des affections de l’appareil respiratoire. La plupart des feuilles sont à présent importées d’Espagne ou du Maroc.

Eucalyptus globulus appartient à la famille des Myrtacées. Cet arbre exotique possède un tronc lisse dont la couleur oscille entre le bleu et le gris. Les seules feuilles employées à des fins médicinales sont celles poussant sur les branches âgées. Etroites, allongées et pointues, elles sont très aromatiques et contiennent des flavonoïdes aux vertus anti-oxydantes. Récoltées de préférence en été, elles sont séchées puis utilisées sous forme d’infusion, de teinture-mère ou de gélules. Elles entrent aussi parfois dans la composition de baumes ou de pommades à usage local. L’huile essentielle extraite de ces mêmes feuilles est fréquemment utilisée pour ses propriétés antiseptiques, antibactériennes, antitussives, expectorantes et déodorantes.

L’huile essentielle d’eucalyptus est de nos jours utilisée pour soigner notamment, les affections bronchiques, les maux de gorge, la toux et le rhume. Sous forme de baume ou de pommade, de pulvérisations nasales ou en sirop, elle augmente nettement les sécrétions et favorise leur évacuation. En parallèle, son action antiseptique limite le développement des bactéries et des champignons. Au 19e siècle, elle servait même à nettoyer les cathéters urinaires dans les hôpitaux de Grande-Bretagne.

Cette huile essentielle peut également servir de traitement contre l’arthrite et désinfecter certaines plaies peu profondes. Elle sert aussi de répulsif anti-moustiques. En l’absence de données toxicologiques sur l’embryon ou le fœtus, l’eucalyptus est toutefois déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes. Il est également préférable de ne pas en administrer aux enfants de moins de 3 ans. L’ingestion d’huile essentielle peut en particulier entraîner des troubles rénaux. Pensez toujours à la ranger, avec les médicaments, dans une armoire à pharmacie fermée à clé, hors de portée des enfants.

Partager cet article