Faites-vous du bien, faites des câlins

[21 janvier 2016 - 09h49] [mis à jour le 21 janvier 2016 à 09h50]

Le 21 janvier, c’est la Journée internationale du câlin. L’occasion de rappeler à quel point le simple fait d’enlacer un proche peut être bénéfique, pour le moral mais aussi pour la santé. Alors puisqu’il n’est pas encore trop tard pour les bonnes résolutions, voici sans doute la meilleure de toutes : serrer contre vous, aussi souvent que possible, une personne qui vous est chère.

La Journée internationale du câlin n’a rien d’officiel. Contrairement à celle du 8 mars qui célèbre les droits des femmes, l’ONU n’organise rien en son honneur. Pourtant, en ces temps particulièrement éprouvants pour le moral, mettre la tendresse gratuite à l’honneur ne peut pas faire de mal. D’après les chercheurs, outre le bien-être ressenti sur l’instant, les câlins pourraient même être très bénéfiques à l’organisme. Fin 2014, une étude menée par des chercheurs en psychologie américains a par exemple montré que les personnes faisant régulièrement des câlins souffraient moins souvent d’infections respiratoires comme les rhumes. Et lorsqu’elles tombaient malgré tout malades, leurs symptômes étaient moins importants. Une raison de plus pour multiplier les contacts physiques, surtout quand il fait froid !

Vous êtes célibataire et désespérez de ne pas avoir votre dose de câlins ? Bonne nouvelle, les câlins ne sont pas réservés aux couples, loin de là. Même si les Français n’ont pas la même facilité à s’enlacer pour un oui ou un non que les Américains, vous pouvez partager ces instants d’affection avec tous vos proches, amis comme membres de votre famille.

Vous adoreriez être plus tactile et serrer contre vous les personnes que vous aimez mais une certaine forme de pudeur vous retient ? Ce type de frein vient souvent d’habitudes familiales transmises depuis l’enfance. Ne vous forcez pas, allez-y progressivement. Etreindre une main peut déjà suffire à faire passer beaucoup de chaleur et d’amour. Multipliez les sourires, faites des compliments, écrivez des petits mots tendres, que ce soit à votre conjoint, à vos enfants ou à votre meilleure amie. L’essentiel est de réussir à exprimer la tendresse qu’ils vous inspirent.

Partager cet article