Famille recomposée : un nouveau bébé peut tout changer

[29 juin 2017 - 15h11] [mis à jour le 29 juin 2017 à 15h12]

Apprendre que la famille va s’agrandir, ce n’est jamais évident à accepter pour des aînés. Et quand c’est dans le cadre d’une nouvelle union de papa ou de maman, cela complique encore la donne. Mais cette configuration a aussi du bon. A condition de prendre quelques précautions.

Vous redoutez d’annoncer à vos enfants l’arrivée d’un bébé ? Dans une famille traditionnelle comme dans un foyer recomposé, ce type d’annonce suscite effectivement une jalousie bien naturelle chez les aînés, ces derniers craignant d’être délaissés au profit d’une petite chose si adorable. Mais dans le second cas, elle est encore plus difficile à entendre car elle met définitivement un terme à leurs espoirs de voir le couple parental se reformer.

Pour autant, une fois la nouvelle digérée, elle peut aussi avoir un côté rassurant. Comme le rappellent les auteurs de « La famille recomposée – Des escales, mais quel voyage ! », « Cette naissance peut devenir un point de référence et avoir un pouvoir unificateur en tant que centre affectif commun pour tous les membres de la famille. Ces liens généalogiques sont perçus comme rassurants, car inconditionnels et permanents par rapport à la fragilité des liens d’alliance qui ne sont qu’optionnels et ressentis comme temporaires. »

Préservez les tête-à-tête avec les aînés

Pour aider votre enfant à accepter ce nouvel arrivant, veillez surtout à ne pas modifier vos habitudes. Préservez des petits moments rien qu’à vous. Confiez le bébé à son papa ou à ses grands-parents et emmenez par exemple vos grands au restaurant ou au cinéma. Ils ont besoin de ces moments privilégiés.

Partager cet article