Fatigantes et fragilisantes, les maladies cardiovasculaires nécessitent d’adapter le rythme de vie au quotidien. Comment vous ménager tout en profitant de votre soirée du 31 ? 

En cas de maladies cardiovasculaires, l’équilibre de l’alimentation consiste à contrôler le poids, à réguler la glycémie, à diminuer la pression artérielle et le taux de cholestérol. Dans votre assiette du réveillon, incitez les convives sur le fait maison pour éviter les graisses transformées.

Préférez les pains complets pour les toasts des apéritifs, des entrées et des fromages, plus riches en fibres, justement capables de diminuer le taux de glucose sanguin et de cholestérol.

Limitez si possible les ajouts de sauces à base de beurre en accompagnement des viandes, poissons ou autres crustacés. Préférez les crèmes légères et jus de citron. Bonne nouvelle pour les amateurs de poisson : la star du 31, le saumon, est une sacrée réserve d’omégas 3, ces acides gras polyinsaturés justement conseillés pour la santé du cœur ! Enfin, l’apport en sel est à surveiller dans l’assiette des insuffisants cardiaques par exemple. Pour ne pas perdre en saveurs, misez sur les herbes aromatiques et les épices.

Évitez aussi les feuilletés souvent riches en graisses. En substitution vous pouvez réaliser des aumônières ou petites tartes à partir de feuilles de brick. Enfin, en dessert, les sorbets, le chocolat noir et les préparations aux fruits (mousses légères, gratins…) sont vos amis, bien plus que les bûches à la crème.

Dans les verres, la consommation d’alcool est bien évidemment à limiter. Ces boissons augmentent en effet la pression artérielle. Sauf interdiction, vous pouvez profiter des bulles ou des bons vins. Mais avec modération pour préserver votre cœur et ne pas endurer la fatigue du lendemain. Si l’envie vous en prend, testez les cocktails sans alcool !

Autre domaine dans lequel il est possible de prévenir la récidive ou de préserver au maximum votre cœur malade… le sommeil. Le cœur fatigue vite et l’organisme peut en subir les conséquences. Profitez de la soirée mais n’hésitez à aller vous coucher si vous sentez la fatigue ou l’essoufflement vous gagner par exemple. Ce qui est fort possible si la soirée est riche en émotions et que vous avez enchaîné quelques pas sur la piste de danse.

A noter : chaque jour en France, 400 patients décèdent de maladies cardiovasculaires. Ces pathologies constituent la première cause de mortalité des femmes de plus de 65 ans.

Partager cet article