Ce weekend marquera l’Epiphanie, autrement dit la visite des rois mages au Christ venant de naître. Mais c’est aussi, pour beaucoup d’entre nous, l’occasion de déguster de succulentes galettes. A la frangipane, aux pommes ou encore briochées, vous en trouverez pour tous les goûts. Alors que les réveillons sont à peine terminés, la modération doit être de mise.

Les repas de fêtes de fin d’année – riches en chapon, fruits de mer, bûches… – sont tout juste derrière nous, qu’il faut remettre le couvert avec la traditionnelle galette des rois. La préférée des Français, c’est la frangipane. Mais c’est aussi la reine des calories. En effet, la pâte feuilletée est l’une des plus riches. Quant à l’appareil, cette crème à base d’œufs, de sucre, de beurre et d’amande, il n’est pas plus léger ! Au total : une part de 100 g, c’est 500 calories !

Si vous réalisez votre galette vous-même, pourquoi ne pas substituer cette crème frangipane par de la compote de pomme par exemple ?

Equilibrez le repas

Mais soyons honnête, combien d’entre nous prendront vraiment le temps de cuisiner eux-mêmes leur galette ? La plupart préférera se rendre chez son boulanger/pâtissier préféré. Dans ce cas, pour ne pas risquer les problèmes de digestion, quelques conseils s’imposent. D’autant qu’entre la maison et le bureau, les occasions de déguster une part vont se multiplier.

Au moment de l’achat, n’hésitez pas à interroger votre artisan. Beaucoup proposent en effet aujourd’hui de délicieuses variantes « light ».

Ensuite, et dans la mesure où les galettes se dégustent le plus souvent en fin de repas, allégez votre menu en conséquence. De même, attention à la balance si vous souhaitez boire un peu de champagne en accompagnement. Préférez des boissons moins alcoolisées comme du cidre par exemple. Ou tout simplement un café ou un thé. Et pourquoi pas, après le déjeuner, une petite balade digestive ?

Terminons tout de même sur une note positive. La galette des rois, ce n’est qu’une fois par an. Une fois de temps en temps, vous pouvez vous faire plaisir… à condition de manger sain et équilibré le reste du temps.

Partager cet article