Gastro-entérite : hydratez vos enfants !

[14 novembre 2019 - 10h09]

La gastro-entérite est très fréquente chez les nourrissons et les jeunes enfants. Ainsi, chez les moins de 4 ans, plus de 320 000 cas ont été estimés durant la saison hivernale 2018/2019 par le Réseau des médecins Sentinelles. Elle évolue généralement sans complications, mais dans certains cas extrêmes, elle peut s’aggraver. Comment la prévenir ? Comment la prendre en charge ? Les explications du Dr Salah El Dannawi, pédiatre à l’hôpital de Gonesse (95) et également au CPPN Sarcelles.

Comme l’explique le Dr Salah El Dannawi, « la gastro-entérite est due à plusieurs virus, les plus fréquents étant le rotavirus et l’adénovirus ». En France, l’infection à rotavirus est responsable chaque année d’environ 155 000 consultations pour diarrhée aiguë chez les enfants de moins de 3 ans et 14 000 hospitalisations.

Comment la prévenir ?

« Le lavage des mains à l’eau et au savon ou à défaut avec une solution hydro-alcoolique, c’est la pierre angulaire de la prévention », indique le Dr El Dannawi. « La gastro-entérite appartient à ces maladies dites manu-portées. Vous pouvez être contaminés en touchant une poignée de porte, le bord d’un lavabo ou n’importe quel objet » d’où l’importance de veiller à une hygiène des mains régulières.

Quels sont les risques chez les plus jeunes ?

La gastro-entérite se caractérise par des symptômes bien connus. « Les vomissements et les diarrhées signent généralement la présence d’un virus à l’origine de la gastro.Ces derniers peuvent être très importants engendrant une perte de poids liée à une déshydratation. C’est le risque principal lié à cette maladie. » Comme le souligne notre spécialiste, « certains enfants peuvent perdre jusqu’à 10% de leur poids en quelques heures. Il s’agit d’une urgence. Dans ce cas-là, les parents doivent immédiatement emmener leur enfant à l’hôpital. »

Comment réagir ?

« Le conseil essentiel que je peux donner aux parents est assez simple : HYDRATEZ vos enfants régulièrement », explique le Dr Salah El Dannawi. « En la matière, le pilier de la prise en charge repose sur l’administration de solution de réhydratation orale (SRO*) en poudre. Il existe plusieurs marques comme Adiaril® ou Nutriben®. Il suffit de la diluer avec 200 ml d’eau dans un verre ou dans le biberon de votre enfant après s’être soigneusement lavé les mains. Vous pouvez lui en donner plusieurs fois par heure, c’est le meilleur moyen de le réhydrater et de compenser la perte d’eau. » Pour les nourrissons de moins de 3 mois et pour les enfants qui ne boivent plus, qui ne mangent plus ou qui ont une diarrhée persistante avec une forte fièvre, il est conseillé de consulter un médecin.

*Les SRO sont des aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales. A utiliser sous contrôle médical

Partager cet article