Grossesse : l’asthme allonge le délai de conception

[19 novembre 2013 - 16h46] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h59]

L’asthme est compatible avec une grossesse. ©Phovoir

Le délai de conception serait plus long pour les femmes souffrant d’un asthme. C’est la conclusion d’un travail danois. Fait rassurant : les auteurs précisent toutefois qu’au final, les patientes en question n’ont pas moins d’enfants que les autres femmes.

Le Dr Elisabeth Juul Gade et son équipe de l’Université de Bispebjerg, au Danemark ont travaillé à partir d’une large cohorte de 15 000 femmes âgées en moyenne de 41 ans. Ces dernières ont répondu à un questionnaire portant entre autres sur leur fertilité et leur santé respiratoire.

Parmi elles, 955 ont rapporté un asthme. Selon les auteurs, le délai pour concevoir un enfant s’est avéré plus long chez 27% des asthmatiques, contre 21% pour les autres. Une différence jugée significative. Ce risque a par ailleurs concerné 30,5% des patientes dont la maladie n’était ni traitée, ni équilibrée. Un pourcentage qui est tombé à 23,8% pour celles dont la maladie était correctement prise en charge.

Autre enseignement de ce travail, les femmes ayant décidé de concevoir avant 30 ans présentaient un délai plus court que celles ayant pris la décision au-delà de 30 ans. En revanche, et c’est une bonne nouvelle, les auteurs n’ont relevé aucune différence au niveau du nombre d’enfants entre toutes les participantes. « Notre étude démontre très clairement que les effets négatifs de la maladie asthmatique sur la fertilité peuvent être jugulés grâce au traitement », conclut le Dr Elisabeth Juul Gade.

 Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article