Grossesse : un 4e mois au calme ?

[17 décembre 2018 - 11h37] [mis à jour le 17 décembre 2018 à 11h39]

Vous entamez votre 4e mois de grossesse ? Où le fœtus en est-il de son développement ? Et vous, future maman, votre ventre commence à véritablement s’arrondir. Mais quels autres changements remarquez-vous ?

De la 14e à la 17e semaine de grossesse, le fœtus mesure entre 14 et 19 cm et pèse environ 200 grammes. Tous ses organes sont maintenant en place, et sa tête prend une proportion normale comparée à son corps. La peau est encore translucide, si bien que l’on peut apercevoir le réseau de vaisseaux sanguins déjà bien en place. L’ouïe et le toucher se développent tranquillement… Ainsi, le fœtus peut poser sa petite main contre la paroi utérine, et entendre les battements du cœur de sa maman. Mais aussi les gargouillis du système digestif !

L’épiderme se forme et une fine couche graisseuse commence à se mettre en place. Un phénomène qui prendra de l’ampleur dans les mois suivant !

Les intestins se constituent aussi pour démarrer un début de transit. Les battements du cœur sont ultra-rapides ! Les poumons sont là, mais remplis de liquide amniotique, ils n’assurent pas encore leur fonction respiratoire. Seule l’arrivée de l’oxygène de la maman par le sang assure ce processus.

A ce stade, bébé bouge car il a beaucoup de place, mais il est encore trop petit pour que vous le sentiez  à coup sûr. Parfois de petits papillons dans le ventre surviennent, le signe perceptible de la petite vie qui pousse en vous !

Et vous, vous changez ?

Grâce à la baisse de l’hormone HCG, votre tonus reprend ses droits. La fatigue est en effet bien moindre. Idem concernant les nausées. Si toutefois le manque d’énergie et les nausées perdurent, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à votre sage-femme.

Autre point, votre utérus devient très rond, grâce à l’action de la progestérone. Votre ventre commence donc à véritablement prendre la forme d’un petit ballon. Un petit inconfort intestinal peut parfois se faire sentir. N’oubliez pas de bien vous hydrater pour éviter que la gêne ne prenne de l’ampleur. Les estrogènes impactent aussi les ligaments, des douleurs musculaires et osseuses ne sont pas rares.

Au cours du 4e mois, et en fonction du métabolisme de chacune, 1 kg à 1,5 kg supplémentaires apparaissent sur la balance.

Les contractions sont très rares et restent bénignes quand elles surviennent parfois. En revanche, si ces dernières persistent et deviennent douloureuses, parlez-en à votre médecin.

A noter : si ce n’est pas déjà fait, il est temps pour vous de choisir la maternité dans laquelle vous souhaitez accoucher. Vous pouvez aussi vous inscrire au cours de préparation à la naissance. Et opter pour l’entretien individuel, un moment pour évoquer vos ressentis et poser vos questions sur la grossesse et l’arrivée de votre enfant.

Partager cet article