Insomniaque ? Faites du sport

[05 septembre 2013 - 18h11] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

©Phovoir

Vous souffrez de troubles du sommeil ? Des médecins américains vous recommandent fortement de vous mettre au sport puis d’être… patient. Ils préviennent en effet que les bénéfices sur la qualité de vos nuits ne se feront ressentir que dans plusieurs mois. Autrement dit, ne vous découragez pas.

La pratique régulière d’une activité physique est couramment recommandée en cas de troubles du sommeil. « De nombreux travaux l’ont effectivement montré chez des sujets sains », explique le Dr Kelly Glazer Baron de la Northwestern University à Evanston, près de Chicago (Illinois).

Avec son équipe, elle s’est toutefois intéressée aux éventuels bienfaits chez des patients souffrant de troubles du sommeil. Elle a donc suivi 11 insomniaques âgés de 57 à 70 ans. Chacun des participants s’est vu « prescrire » un programme d’activités physiques à réaliser pendant 4 mois.

Résultat : les auteurs ont effectivement montré que la qualité du sommeil de ces patients s’était améliorée.  « Mais attention », prévient le Dr Baron, « nous avons observé les premiers bienfaits au bout de plusieurs semaines ». Si vous êtes concerné, « il convient de vous montrer patient. Et surtout ne vous décourager pas », insiste-t-elle. « Le fait de se jeter aujourd’hui sur le tapis de course ne vous fera pas mieux dormir la nuit prochaine ». Et surtout, à la moindre question, interrogez votre médecin.

Avant d’aller se coucher…

Il vous rappellera certainement les principales règles d’hygiène à respecter avant de recourir aux médicaments. A savoir :

  • Pas d’excitants, comme le thé ou le café, après 17 heures ;
  • Prenez un dîner léger, pas trop copieux, sans trop de graisses ni alcool ;
  • Evitez de pratiquer une activité physique ou de prendre un bain chaud après 19 heures ;
  • Maintenez la température de la chambre à 18-19°C ;
  • Favorisez les activités relaxantes comme la lecture, la télévision ou de la musique au calme et avec peu de lumière ;
  • Attendez les premiers signes d’endormissement -bâillements, nuque lourde, yeux qui piquent…- avant d’aller vous coucher.

Ecrit par : David Picot – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article