Journée mondiale sans tabac : le paquet neutre à l’honneur

[31 mai 2016 - 11h44] [mis à jour le 31 mai 2016 à 11h46]

Le conditionnement neutre des produits du tabac est l’arme de l’OMS pour combattre le tabagisme et ses conséquences tragiques. À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac 2016, l’agence onusienne appelle tous les pays à se préparer à ce changement.

« Le conditionnement neutre rend les produits du tabac moins attrayants. Il en fait disparaître le glamour, ce qui est souhaitable pour un produit qui tue », explique le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. « Il freine la publicité et la promotion du tabac. Il limite les emballages et les étiquetages trompeurs et il augmente l’efficacité des mises en garde sanitaires. »

Six millions de morts par an

Un outil efficace pour lutter contre un phénomène qui « tue presque six millions de personnes chaque année », fait remarquer le Dr Douglas Bettcher, Directeur du Département Prévention des maladies non transmissibles à l’OMS. Et « d’après les prévisions, ce chiffre devrait dépasser les huit millions par an d’ici à 2030, plus de 80 % de ces décès évitables intervenant chez des personnes vivant dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. »

Pour éviter cette évolution morbide, l’Organisation a placé la journée mondiale sans tabac sous cette thématique et publie un guide destiné aux autorités sanitaires des pays. Dans le but de les inciter à suivre l’exemple de l’Australie. « En décembre 2012, [ce pays] est devenu le premier pays à mettre pleinement en application [cette mesure] », indique l’OMS. Depuis cette date, une baisse significative a été observée. Elle correspond concrètement à « 108 000 personnes qui ont arrêté de fumer, n’ont pas récidivé ou commencé à fumer pendant cette période. » Depuis, plusieurs autres pays ont fait de même. « Le 20 mai 2016, la France et le Royaume-Uni ont eux aussi commencé à [l’]imposer. L’Irlande se prépare également à introduire la mesure, alors que d’autres pays étudient cette option. »

Résister au lobby de l’industrie

La mise en place du paquet neutre se répand donc. Mais l’OMS a encore beaucoup de chemin à parcourir pour l’introduire dans le monde entier. Principal obstacle : l’industrie du tabac. Laquelle « se prépare [à cette évolution] depuis un certain temps, en menant des campagnes de désinformation de grande ampleur pour bloquer la mesure ».

« Il est donc réconfortant de voir que les pays sont de plus en plus nombreux à déjouer les manœuvres de l’industrie et à mettre en circulation le [paquet] neutre afin de réduire la demande de produits du tabac et de donner la priorité à la santé de leur population », conclut-elle toutefois sur une note d’espoir.

En savoir plus

Partager cet article