Les parents de jumeaux doivent résoudre des problèmes à plusieurs inconnues. Pour l’allaitement par exemple, comment procéder ? Vaut-il mieux nourrir les petits ensemble ou l’un après l’autre ? Voici quelques pistes pour vous aider.

A la question : devriez-vous allaiter vos jumeaux chacun leur tour ou en même temps ? Il n’y a pas de réponse évidente. Plusieurs facteurs entrent en compte. Toutefois, voici ce que vous devriez savoir avant de faire votre choix.

Allaiter ensemble…

Allaiter vos deux nourrissons ensemble est évidemment possible. Et cette option vous permettra de gagner du temps. Une denrée particulièrement rare pour les tout jeunes parents que vous êtes. En effet, « au rythme de 8 à 12 tétées par jour les premières semaines, si vous multipliez par deux, vous obtiendrez entre 16 et 24 tétées… », détaille le Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre à Strasbourg et fondateur de Pédiatrie Online, dans Bébé, premier mode d’emploi. « Si on estime qu’une tétée dure en moyenne une vingtaine de minutes, vous consacrerez entre 5 et 8 heures par jour à donner le sein ! »

Autre avantage à faire un doublé : « en plaçant en premier le bébé qui tète le mieux, il va provoquer une éjection de lait auprès des deux seins, ce qui va stimuler le second ».

Enfin, « en tétant ensemble, vos deux enfants retrouvent ce contact qu’ils avaient dans votre ventre et qui les rassurait ».

Ou séparément

Toutefois, il existe évidemment quelques inconvénients à allaiter en même temps des jumeaux. Ainsi, les débuts peuvent s’avérer compliqués. En effet, l’allaitement se met pas toujours en place sans encombre. « Il faut apprendre les gestes, faire en sorte que chaque bébé soit bien positionné, comprendre si chacun à assez mangé, vous adapter si l’un des deux a des régurgitations, des gaz ou des crampes… », explique le Dr Pfersdorff. Si vous trouvez tout cela trop difficile, peut-être pouvez-vous commencer par nourrir vos bébés l’un après l’autre. Ensuite, vous pourrez toujours changer si vous vous sentez plus à l’aise.

Quel que soit votre choix, ne pensez pas que les nourrir séparément risque de les « séparer ». « Leur personnalité se développera individuellement quoi que vous fassiez », rassure Arnault Pfersdorff. Et « ils chercheront de toute façon à se rapprocher, vous n’y pourrez rien, donc ne vous posez pas trop de questions », conclut-il.

Partager cet article