Connue pour fixer le calcium, la vitamine D est essentielle à la solidité des os. Synthétisée par l’organisme sous les rayons du soleil, elle aurait aussi la capacité de booster notre système immunitaire. « Lorsqu’elle est synthétisée en quantité suffisante chaque jour, la vitamine D limiterait aussi dans certains cas le risque de développer un cancer du côlon », ont montré des chercheurs américains. 

« Chez certains patients, la vitamine D protège contre le cancer colorectal », explique Pr Shuji Ogino (Institut contre le cancer Dana-Farber). Pour le prouver, il a comparé les bilans sanguins – et plus particulièrement la concentration en vitamine D – de 942 volontaires suivis depuis les années 1990. Ainsi, 318 sujets ont développé un cancer colorectal. Pour les auteurs, « les personnes ayant une forte concentration sanguine en vitamine D ont montré une meilleure réponse immunitaire et étaient davantage épargnées (par cette forme de cancer) ».

Comment la vitamine D agit-elle contre le cancer ? D’après le Pr Ogino, « elle active les cellules T. Aussi appelées cellules tueuses, elles sont capables de détecter les tissus cancéreux dans le corps et de les altérer ».

Rappelons que la meilleure source de vitamine D se trouve dans les rayons ultraviolets solaires. Dix à quinze minutes de soleil quotidien sur le visage et les bras suffisent. Par ailleurs, vous en trouverez dans votre assiette : saumon, sardines, thon, lait, margarine, jaune d’œuf en sont de très bons pourvoyeurs.

Cet article est aussi disponible en Anglais

Partager cet article