Ce 25 octobre, l’Assemblée nationale a voté un amendement autorisant l’expérimentation du cannabis thérapeutique. Laquelle devrait durer 2 ans.

Le débat pour la commercialisation du cannabis thérapeutique dure depuis plusieurs années. Malgré de nombreuses discordes et le climat de méfiance, les lignes bougent. En effet, ce 25 octobre, l’amendement d’Olivier Véran (LREM) autorisant l’expérimentation du cannabis thérapeutique a été adopté par l’Assemblée nationale. Un vote inscrit dans le cadre de l’examen du projet de budget de la Sécurité sociale.

Ce test va durer 2 ans auprès de 3 000 patients souffrant de sclérose en plaques (afin de moins souffrir des crises de spasticité musculaire), ou de cancers (soins palliatifs, effets indésirables de la chimiothérapie…).

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait donné son accord à ce sujet en juillet dernier. Et le 16 octobre, l’agence a créé un « comité scientifique pluridisciplinaire composé notamment de professionnels de santé et de patients (…) ». L’objectif étant de « mettre en place les conditions pratiques de l’expérimentation : produits qui seront utilisés, formations des professionnels de santé et conditions du suivi des patients ».

Partager cet article