Le piment rouge : un coupe-faim naturel ?

[02 mai 2011 - 18h00] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h44]

Epicer votre alimentation à l’aide du piment rouge, voilà peut-être un moyen de mieux contrôler votre appétit. En particulier si vous n’êtes pas habitué à en consommer régulièrement. C’est du moins l’hypothèse émise par une équipe de l’Université Purdue dans l’Indiana, aux Etats-Unis. Les auteurs mettent en avant les vertus « coupe-faim » d’un composant particulier du piment rouge : la capsaïcine.

Durant six semaines, les équipes du nutritionniste Richard Mattes ont mesuré les effets du piment rouge sur 25 personnes. Treize d’entre elles avaient l’habitude de manger épicé. Les douze autres en revanche, n’étaient pas coutumières du fait.
Résultat : le second groupe a observé une baisse de son appétit, particulièrement pour les aliments gras, salés et sucrés.

Le Pr Mattes met en avant « la capsaïcine, le composant qui donne au piment sa force ». Ce composant permet-il vraiment de diminuer la sensation de faim ? Ou est-ce davantage la « brûlure » occasionnée par sa consommation ? La question reste entière.

Quoi qu’il en soit, la consommation de piment rouge pourrait aider à mieux contrôler l’appétit. Cependant, il ne s’agit là que d’une pièce du puzzle » reconnait Richard Mattes, qui refuse de s’enflammer pour autant. Si cette découverte « n’enrayera pas l’épidémie d’obésité, soulignons que de petites modifications additionnées, comme le fait de saupoudrer du piment rouge sur votre repas, peuvent être bénéfiques. Surtout si elles sont associées à une alimentation saine et à la pratique régulière d’exercices physiques ».

Partager cet article