Les premières vacances de Bébé en toute sécurité

[05 juillet 2018 - 10h21] [mis à jour le 05 juillet 2018 à 10h22]

Vous souhaitez prendre des vacances avec bébé ? C’est possible. En fonction de son âge néanmoins, quelques mesures de précaution s’imposent. Et la destination doit être adaptée. Voici quelques éléments pour que vos congés se déroulent en toute sécurité pour votre enfant.

Pour partir en congés estivaux avec un nourrisson, quelques précautions s’imposent. Tout d’abord, le choix de la destination est primordial. « Evitez la chaleur, surtout si elle est humide », résume le Dr Arnault Pfersdorff dans son livre Bébé Premier mode d’emploi. Par conséquent, « attendez un peu pour les vacances en famille sous les tropiques ! » Quelle que soit votre destination, assurez-vous que vous aurez accès à des zones de soins fiables et à des pharmacies en cas de besoin. Et si vous partez à l’étranger donc, vérifiez ainsi sur le site du ministère des affaires étrangères si la région est sujette à des épidémies.

Pour ce qui est du trajet en lui-même, sachez que « avant 6-7 mois c’est plutôt facile », en général. En revanche, entre 7-8 mois et 2 ans, il sera plus difficile de les faire dormir et de les occuper.

En avion, « l’attente dans la zone d’embarquement peut être longue », souligne le Dr Pfersdorff. Ayez donc un porte bébé pour marcher dans les allées. Et « expliquez-lui ce que vous êtes en train de vivre, car c’est tout nouveau pour lui (annonces sonores, lumières vives…) ».

« Le vol en lui-même se passe généralement bien avec un bébé de moins de 6 mois », rassure-t-il. « Il n’est pas encore dans la période de l’angoisse de la séparation et sera curieux de tout. » Veillez toutefois à avoir de quoi le changer, l’alimenter, le faire boire. En particulier lors de la phase de décollage et une fois que l’avion amorce sa descente. « Vous le ferez boire par intermittence pour qu’il décompresse bien ses tympans », conseille le pédiatre.

Au-delà de 7-8 mois et jusqu’à 2 ans environ, il vous faudra être inventif. « Evitez la tablette ou le smartphone mauvais pour sa santé. Privilégiez de marcher dans les allées par périodes en prenant votre temps », recommande Arnault Pfersdorff.

En train, les conseils pour l’avion s’appliquent ici. Prévoyez en plus quelques sacs poubelles bien hermétiques pour les couches sales.

En voiture, vous pourrez vous arrêter plus facilement pour faire des pauses. Ne vous en privez pas. « Promenez un peu votre bébé, donnez lui à manger, changez-le, hydratez-le », note le Dr Pfersdorff. Veillez à ce qu’il ne soit pas trop couvert, aérez l’habitacle et vérifiez qu’il est confortablement installé dans un siège auto adapté. Evidemment ne laissez jamais votre enfant seul dans une voiture à l’arrêt.

Partager cet article