L’Etat publie la liste de pesticides susceptibles de contenir des perturbateurs endocriniens

[18 juillet 2017 - 10h05] [mis à jour le 18 juillet 2017 à 15h55]

Le combat contre les perturbateurs endocriniens s’intensifie. Le 13 juillet dernier, le ministère en charge de l’écologie a publié sur son site deux listes de pesticides – pourtant autorisés à la vente- susceptibles de contenir ces substances interférant avec les systèmes hormonaux. Au total plus de 1 600 références ont été répertoriées !

Les perturbateurs endocriniens sont des substances – naturelles ou artificielles – pouvant entraîner des dysfonctionnements à plusieurs niveaux : reproduction, croissance, développement ou encore comportement.

Le 4 juillet dernier, les Etats Membres de l’Union Européenne ont adopté « des critères de définition des perturbateurs endocriniens utilisés dans les pesticides. »

Dans l’attente de l’évaluation par la Commission des dispositions entraînant l’exemption de certaines substances, le ministère de la transition écologique et solidaire, « par soucis de transparence », a publié sur son site 2 listes des produits pesticides, autorisés sur le marché, mais contenant une substance identifiée comme perturbateur endocrinien. 

Retrouvez ici : 

La liste des produits biocides (insecticides, hygiène vétérinaire, traitement du bois…) susceptibles de contenir des substances perturbatrices endocriniennes. 

 

La liste des produits phytosanitaires susceptibles de contenir des substances perturbatrices endocriniennes.

Notons enfin que pour « informer les Français pour qu’ils puissent prendre les bonnes décisions », le gouvernement lancera très prochainement une campagne de communication et un site d’information sur les substances dangereuses.

Partager cet article