A la demande de l’Agence du Médicament (ANSM) le laboratoire Merck a modifié la formule de Levothyrox. Et ceci pour garantir une stabilité plus importante de la teneur en substance active tout le long de la durée de conservation du médicament.

Les médicaments à base de lévothyroxine sodique sont indiqués pour traiter les hypothyroïdies (insuffisance de sécrétion de la glande thyroïde ou absence de celle-ci). Mais également dans les situations où il est nécessaire de freiner la sécrétion d’une hormone stimulant la thyroïde, appelée TSH (Thyroid stimulating hormone).

« Les modifications ne changent ni l’efficacité, ni le profil de tolérance du médicament », précise l’ANSM. Toutefois, par mesure de précaution, l’ANSM préconise, pour certains patients, de réaliser un dosage de TSH quelques semaines après le début de la prise de la nouvelle formule. Par ailleurs, les couleurs des boîtes et des blisters vont être modifiées. « Une attention particulière des professionnels de santé et des patients devra être portée lors de la phase de transition pour éviter les erreurs ».

Quels changements pour les patients ?

En pratique pour les patients, les modalités de prise de la nouvelle formule sont les mêmes que pour l’ancienne formule et les dosages restent inchangés. Il est indispensable de toujours lire le dosage inscrit sur la boîte et sur le blister pour éviter les erreurs.

Si vous êtes placé sous Levothyrox, l’ANSM recommande recommande de contacter votre médecin pour contrôler le TSH dans les 6 à 8 semaines après le début de la prise de la nouvelle formule si :

  • votre équilibre thérapeutique a été particulièrement difficile à atteindre ;
  • vous avez un cancer de la thyroïde ;
  • vous avez une maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque ou coronarienne et/ou des troubles du rythme) ;
  • le patient ou la patiente est un enfant ;
  • le patient ou la patiente est une personne âgée.

Par ailleurs, si vous êtes enceinte, il vous est recommandé de contacter votre médecin pour contrôler votre TSH dans les 4 semaines après le début de la prise de la nouvelle formule.

Lorsque vous êtes passé à la nouvelle formule, ne reprenez pas du Levothyrox ancienne formule.

Si vous avez des questions ou si vous ressentez des symptômes inhabituels pouvant traduire un déséquilibre thyroïdien, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin ou de votre pharmacien.

L’ANSM a mis en place une surveillance renforcée pendant cette phase de transition pour s’assurer qu’elle se passe dans les meilleures conditions.

Partager cet article