Vos ongles des pieds, vous les coupez vite fait en sortant de la douche quand leur longueur commence à vous gêner ? Rassurez-vous, vous êtes loin d’être un cas isolé. Pourtant, pour éviter nombre de désagréments inesthétiques et douloureux, quelques minutes d’attention supplémentaires suffiraient.

L’une des principales pathologies des orteils, l’ongle incarné, peut être prévenu par des soins réguliers. Avant toute chose, il est essentiel de couper les ongles au carré, sans attaquer les angles. Vous pouvez toutefois les limer très légèrement s’ils vous gênent. Laissez un ou deux millimètres de longueur à l’ongle afin de protéger la pulpe des orteils de tout frottement.

La bonne fréquence ? Tous les 15 jours, en utilisant une pince à ongles (en vente en pharmacie) destinée à votre usage personnel. S’échanger le matériel de pédicurie au sein de la famille, c’est le meilleur moyen de favoriser la transmission d’éventuelles mycoses.

Régulièrement, prenez l’habitude de brosser vos ongles sous la douche ou dans le bain. S’ils sont fragiles, appliquez un vernis durcisseur. S’ils sont secs et cassants, massez-les avec la crème hydratante dont vous vous servez pour vos pieds. Traitez une éventuelle transpiration, elle fragilise vos ongles.

Toute douleur, toute coloration anormale de l’ongle doivent vous amener à consulter un pédicure-podologue. Une vigilance toute particulière s’impose aux patients diabétiques ou artéritiques.

Partager cet article