Libye : un système de santé au bord du gouffre

[09 mai 2016 - 16h39] [mis à jour le 09 mai 2016 à 16h40]

L’organisation mondiale de la Santé (OMS) s’inquiète du décès de 12 nouveau-nés dans un centre de néonatologie du district de Sabha, au sud de la Libye. Pour l’agence onusienne, voici un exemple de plus de la « panne » du système de santé dont souffre actuellement le pays. Elle appelle la communauté internationale à réagir.

Selon l’OMS, les décès (évitables) des nourrissons – survenus mi-avril – résulteraient d’une « infection bactérienne ainsi que d’un manque de personnels susceptibles de fournir des soins de qualité ». Problème, le centre médical de Sabha est le seul à fournir des soins néonataux dans le sud de la Lybie. « Si aucune mesure n’est prise, de nombreux décès supplémentaires sont à craindre », prévient l’OMS.

Le système de santé libyen, déjà bien affaibli, serait en outre au bord de l’effondrement. « Près de 2 millions de personnes sont aujourd’hui en attente de soins », commente l’OMS. Laquelle exhorte la communauté internationale à soutenir le Plan d’intervention humanitaire de la Libye. « Seuls 20% des 50 millions de dollars nécessaires sont actuellement financés. »

Partager cet article