Menus-Santé : le gingembre, une racine qui a du goût

[01 avril 2014 - 14h11] [mis à jour le 02 avril 2014 à 17h37]

Mélangé au curcuma, au poivre ou encore au sucre roux, le gingembre verrait ses potentiels effets detox et aphrodisiaques décuplés. Mais comment cuisiner cette épice ancestrale ? Cake, soupe, flan… votre imagination trouvera son compte de saveurs cette semaine sur www.ma-cuisine-ma-sante.com.

Souvent associé au curcuma et à ses propriétés anti-oxydantes, le gingembre a le don de relever un plat… Peu commune dans la cuisine occidentale, cette saveur légèrement citronnée est aujourd’hui de plus en plus utilisée dans des préparations sucrées ou salées : en poudre dans les mijotés de viande. Mais aussi en concassé dans un gâteau de chocolat noir ou dans un sorbet vanille-cannelle.

Coup de fouet

Riche en minéraux (manganèse, magnésium…), le gingembre jouerait un rôle dans l’équilibre des systèmes hormonaux et nerveux. Les concentrations en phosphore, oligo-élément essentiel à l’entretien du capital osseux et musculaire, et en vitamine B3 (régulation de l’humeur…) y sont aussi importantes.

Au petit matin, un soupçon de gingembre versé dans un jus de fruit pressé vous assurera un excellent « starter ». Coupez des copeaux de gingembre pour en faire une purée au mixeur. Mélangez le filtrat à du jus d’ananas ou de poire, mettez au frais pour un goût frappé, et appréciez !

Croyances en cuisine

Importé des Indes, le gingembre est connu pour ses vertus médicinales contre les nausées et les troubles de la digestion. Il est d’ailleurs utilisé dans la médecine chinoise depuis 3 000 ans. Si vous souhaitez profiter des effets stimulants du gingembre, sachez que cette épice aurait aussi la propriété de dilater les vaisseaux sanguins. D’où l’effet aphrodisiaque qui lui est souvent prêté.

MENU DE LA SEMAINE

Petit Déjeuner

Déjeuner

Goûter

Diner

Partager cet article