Comme s’il voulait nous consoler de la fin de l’été, le raisin abonde sur les étals, gorgé d’arômes et d’antioxydants. Savoureux à croquer à l’heure du goûter ou du dessert, le fruit de la vigne trouve aussi sa place dans nombre de recettes salées ou sucrées. Retrouvez-les sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr

Vous adorez le raisin ? Ne vous en privez pas ! Même s’il peut sembler très sucré en bouche, il reste peu calorique (environ 70 calories pour 100g) et surtout il est plein de bienfaits santé. Riche en vitamines, en fibres et en minéraux, notamment en potassium, il se distingue aussi par sa haute teneur en quercétine, en catéchines et en resvératrol. Ces flavonoïdes et ces polyphénols possèdent des propriétés antioxydantes qui non seulement protègent l’appareil cardiovasculaire mais pourraient aussi prévenir l’apparition de certaines maladies chroniques et dégénératives comme le diabète, le cholestérol, le cancer…

Le raisin est aussi réputé pour ses effets diurétiques et dépuratifs. S’ils sont réels, mieux vaut pour autant éviter de se lancer dans une monodiète dans l’espoir de se détoxifier et de gagner en tonus avant d’affronter l’hiver. Intégrer la consommation régulière de raisin à votre alimentation habituelle suffira à vous faire profiter de ses vertus nutritionnelles.

Si vous préférez le raisin noir, deux principales variétés s’offrent à vous. Le Muscat de Hambourg, reconnaissable à sa couleur « bleutée noire » et à ses petits grains légèrement allongés, accompagne particulièrement bien les viandes. L’Alphonse Lavallée, aux grains plus ronds et plus gros, se prête mieux aux tartes et aux clafoutis avec sa chair ferme et juteuse.

Du côté du raisin blanc, on trouve surtout du Chasselas aux petits grains ronds et dorés dont la saveur de fleurs et de miel mêlés s’accorde très bien avec du fromage ou de la charcuterie. Mais il existe aussi des variétés apyrènes, c’est-à-dire dépourvues de pépins : l’Aledo, la Sultanine, le Centennial…

Bio de préférence

Pour apprécier toutes les saveurs du raisin, choisissez-le bien mûr, avec des grains fermes, non ridés et non tachés. Sa tige doit être verte, souple et cassante, sans être sèche. Il se conserve jusqu’à 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Mais pensez à le sortir 30 minutes avant de le déguster. Attention, le raisin fait partie des fruits les plus traités. Mieux vaut donc opter pour une production labellisée biologique. Par contre, ne vous inquiétez pas de la présence d’un léger voile blanc à la surface des grains. Cette pruine (petites paillettes de cires) produite par le fruit pour se protéger de la chaleur est un gage de fraîcheur.

A noter : si les raisins secs sont beaucoup plus caloriques que leurs homologues frais (324 calories pour 100g) ils sont aussi cinq fois plus riches en fibres et concentrent beaucoup de vitamine B et de fer. N’hésitez pas à en croquer quelques-uns en cas de fringale et à en parsemer vos salades et vos plateaux de fromage.

RECETTES DE LA SEMAINE

Petit Déjeuner

Thé au jasmin
Pain aux céréales avec une lichette de beurre
Une tranche de jambon à l’os
Jus de raisin

Déjeuner

Huîtres en granité de pomme verte de Scott Serrato
Curry thaï de volaille farcie aux fruits secs de l’Ecole Ferrandi
Tarte aux raisins de Laurence Benedetti

Goûter

Une belle grappe de chasselas

Dîner

Avocat chaud au chèvre et soja parfumé à la ciboulette de Paul Blouet
Farcis de blette, polenta et raisins secs de Paul Blouet
Cheesecake de Marc Gombeaud

Partager cet article