MERS-CoV : vigilance élevée en Arabie saoudite durant le Hadj

[16 octobre 2013 - 14h09] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

Le Hadj se déroule cette semaine en Arabie Saoudite. ©www.hajinformation.com

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) signale deux nouveaux décès et liés au MERS-CoV. Ils sont survenus début octobre en Arabie saoudite, pays le plus concerné par ce nouveau coronavirus. La surveillance sanitaire y est particulièrement renforcée à l’occasion du Hadj, qui rassemble en ce moment environ deux millions de pèlerins.

Dans son dernier point épidémiologique daté du 14 octobre 2013, l’OMS fait état de 138 cas confirmés d’infection par le MERS-CoV, dont 60 mortels. L’Arabie Saoudite est le pays le plus touché par ce virus, puisque 50 décès (83% du total) y ont déjà été recensés.

Dans ce contexte, les autorités saoudiennes ont fortement renforcé leurs structures de surveillance. « En plus des installations de laboratoire existant déjà à Djeddah et à Médine, une nouvelle unité a été mise en place à l’Hôpital Mina Al Wadi, afin de faire rapidement les analyses pour les cas suspects », explique l’OMS.

Le Comité scientifique national saoudien pour les maladies infectieuses avait également recommandé aux plus de 65 ans, aux enfants, aux femmes enceintes et aux malades chroniques de reporter leur pèlerinage en raison du risque d’infection par le MERS-CoV.

A quelques jours de la fin du Hadj, l’OMS appelle enfin « les pays situés en dehors de la région affectée à maintenir un niveau élevé de vigilance, en particulier ceux qui accueillent un grand nombre de voyageurs ou de travailleurs immigrés en provenance du Moyen-Orient ».

Ecrit par : David Picot – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article