Du shampoing, des lotions, des crèmes… Votre chien ou votre chat a besoin d’une bonne hygiène pour se sentir bien. C’est essentiel pour sa santé mais aussi pour le bien-être de la famille. D’autant que nos compagnons sont de plus en plus présents au sein des foyers.

S’occuper de la toilette de son animal de compagnie, c’est une question d’hygiène, d’esthétique mais aussi de santé. Et pour cela, il est fortement recommandé d’utiliser des produits parfaitement adaptés en fonction de son espèce, de son âge et de son lieu de vie. « Comme nous partageons de plus en plus notre vie quotidienne avec nos animaux de compagnie, il est important de bien veiller à leur hygiène », explique le Dr Bénédicte Gay-Bataille, Responsable technique et scientifique pour la gamme Frontline Pet Care, chez Merial.

Toilette, brossage, nettoyage des oreilles… Tous ces gestes doivent être initiés assez tôt. Ainsi, votre compagnon à quatre pattes y sera habitué. Peut-être même réussirez-vous à lui faire apprécier ces moments de soin qui peuvent rimer avec câlin. C’est d’ailleurs ce que nous confirme le Dr Emilie Vidémont-Devron, vétérinaire spécialisée en dermatologie, au centre hospitalier universitaire d’Annecy. « Il est important d’habituer son animal à des lavages et à l’hygiène en général. Il sera ainsi conditionné et acceptera plus volontiers de se laisser faire ». 

Des shampoings au poil ! 

« Le soin sera fonction du chien, de son poil, sa texture, sa couleur, sa robe », explique le Dr Vidémont-Devron. « Le principal conseil repose sur le choix des produits. Ils doivent être parfaitement adaptés à votre animal. Il est fortement déconseillé d’utiliser des shampoings destinés aux Hommes ». En effet comme le précise le Dr Bénédicte Gay-Bataille, « la peau des chiens notamment est très fine, sensible et délicate. Elle ne présente d’ailleurs pas le même pH que celle de l’Homme ».

La fréquence des lavages dépend bien entendu de l’environnement dans lequel évolue votre animal. « Les vétérinaires connaissent sur le bout des doigts ces questions d’hygiène en lien avec le pelage, en fonction des critères de race et d’environnement.  Dans tous les cas, les bénéfices d’une hygiène adaptée et régulière sont nombreux », poursuit le Dr Vidémont-Devron. « L’aspect du pelage sera plus beau, et l’odeur bien plus agréable. Le toilettage est une question d’hygiène. Les poils captent la pollution ». Pensez-y au moment où vous le caressez ! 

Ne faites pas l’impasse sur les oreilles et les yeux 

Les oreilles sont des organes délicats, particulièrement chez le chien et surtout si elles sont tombantes. Les oreilles des cockers, des épagneuls, des braques par exemple doivent être nettoyées une fois par semaine pour éviter infections ou otites. A l’aide d’un coton-tige, mais en vous limitant aux abords de l’oreille, nettoyez délicatement le pavillon. Concernant les produits, le Dr Vidémont-Devron revient sur la règle des shampoings. « Là encore, il est indispensable d’utiliser des produits spéciaux destinés à l’intérieur de l’oreille du chien et du chat. Votre vétérinaire saura vous conseiller ». Tout comme pour les yeux d’ailleurs… Les chiens présentent une sensibilité particulière au niveau des yeux. Chez les petits chiens, les canaux lacrymaux se bouchent fréquemment, provoquant un écoulement de larmes au coin de l’œil. « Il est important de pouvoir en informer votre vétérinaire pour évoquer avec lui la meilleure manière de procéder ».

Partager cet article