Selon un travail américain, l’incidence des calculs rénaux s’inscrit fortement à la hausse ! Notamment chez les femmes. Pour les scientifiques, cela s’expliquerait par l’utilisation de meilleures techniques de diagnostic. 

Une équipe de la Mayo Clinic de Rochester (Etats-Unis) estime que le nombre de calculs rénaux diagnostiqués est en forte augmentation. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont analysé les données médicales des habitants d’Olmsted County dans le Minnesota, entre 1984 et 2012.

« Les calculs rénaux dits symptomatiques sont devenus de plus en plus fréquents aussi bien chez les femmes que chez les hommes », souligne le Pr Andrew Rule de la Mayo Clinic. Lequel précise que la gent féminine semble davantage concernée. « L’une des causes de cette augmentation tient à une utilisation plus importante des scanners pour les diagnostiquer. »Mais aussi à une nette évolution des technologies au cours des trois dernières décennies.

Rappelons que les calculs rénaux, autrement appelés lithiases rénales, se caractérisent par la présence d’un ou plusieurs « petits cailloux » dans les voies urinaires. Ils peuvent se coincer et entraîner de fortes douleurs. C’est une maladie fréquente également en France puisque 2 à 3% de la population est touchée.

Partager cet article