Orthodontie : les adultes aussi

[29 janvier 2015 - 12h02] [mis à jour le 29 janvier 2015 à 12h09]

Problèmes d’élocution, de mastication, de caries à répétition ou raisons purement esthétiques, il n’est jamais trop tard pour intervenir sur une dentition mal alignée. Argument supplémentaire en faveur de l’orthodontie pour adultes : les nouveaux systèmes sont quasi-invisibles.

Les orthodontistes disposent de trois techniques pour traiter des dents mal positionnées. La plus connue, l’orthodontie vestibulaire, consiste à poser des bagues sur chaque dent avant de les relier entre elles par un fil métallisé. Le système a gagné en discrétion depuis que les bagues métallisées ont été remplacée par de la céramique transparente. Autre option, l’orthodontie linguale : les attaches ne sont pas fixées devant mais derrière les dents. Si l’appareil est invisible à l’œil nu, il demande un plus grand temps d’adaptation et risque davantage de blesser la langue. Plus récentes, les gouttières thermoformées sont transparentes, amovibles et séduisent de plus en plus praticiens et patients.

Leader sur le marché des gouttières thermoformées en France, un traitement du type Invisalign ne manque en effet pas d’atouts. L’absence de bagues facilite le brossage et limite le risque d’irritation. L’appareil peut être ôté 2h à 4h par jour, sans conséquence sur son efficacité. Et le reste du temps, les gouttières passent quasiment inaperçues. Le traitement dure en moyenne entre 9 et 18 mois et il faut prévoir un rendez-vous toutes les 2 à 3 semaines pour changer de dispositif. Il est normal de ressentir une légère pression s’exercer durant les jours qui suivent le changement mais ce n’est pas douloureux.

Seul bémol : le coût du traitement. Les tarifs passent généralement du simple au double selon que vous optiez pour des bagues en façade ou une technique plus discrète. Les orthodontistes étant libres de fixer leurs prix, n’hésitez pas à faire établir des devis. Et renseignez-vous auprès de votre mutuelle, certaines commencent à rembourser ces traitements.

A noter : chez les adultes, seules la prise de certains médicaments (anti-inflammatoires, traitements contre la perte osseuse) et la présence de gingivite peuvent être un frein au traitement d’orthodontie.

Partager cet article