Noël est souvent l’occasion de déguster des huîtres. Au moment de les ouvrir, prenez bien soin de protéger vos mains. Une mauvaise manipulation pourrait entraîner des blessures graves.

La période des fêtes de fin d’année est malheureusement propice aux accidents de la main. Le premier d’entre eux : l’entaille au couteau à huîtres tient le haut du pavé. S’il ne s’agit pas des blessures les plus graves, elles peuvent avoir pour conséquences des séquelles motrices et sensitives.

Au niveau de la paume de la main et des doigts, les artères, les nerfs et les tendons se trouvent juste sous la peau. Même peu étendue, une plaie à la main peut être grave. Le danger ne vient pas de sa taille mais de sa profondeur.

En cas de blessure profonde en effet, un tendon ou une structure nerveuse sous-jacente peut être entamée. Une telle lésion peut laisser des séquelles.

Comment limiter le risque d’infection ?

Pour limiter les dégâts en cas d’accident, le premier réflexe consiste à laver la plaie avec de l’eau et du savon. Vous éviterez ainsi l’apparition de germes et d’infections qui se développent généralement dans les heures qui suivent. Ensuite, dans les 24 ou 48 heures, montrez la plaie à un médecin qui estimera si besoin la nécessité d’une intervention chirurgicale.

Pour cela, vous pouvez vous rendre aux Urgences classiques ou appeler le 15. Sachez qu’il existe également des services dédiés « Urgences mains ». A l’échelle nationale, ces derniers sont joignables au 0825 00 22 21. Un chirurgien de garde répondra à vos questions.

Toutefois, pour vous prémunir de ces accidents, utilisez un couteau adapté pour ouvrir vos huîtres. Nettoyez-le bien avant de vous en servir et pensez à vous munir d’un torchon épais ou d’un gant.

Partager cet article