Paludisme: même en France!

[27 mai 1998 - 15h51]

Près de 5.000 cas de paludisme sont observés chaque année en France soit une croissance de 100% depuis 10 ans, essentiellement par la multiplication des voyages en zone d’endémie. Rares sont les voyageurs qui demandent à leur médecin s’ils doivent prendre des précautions avant de partir ou durant le voyage. A en croire les résultats d’une enquête menée à l’aéroport de Paris Roissy-Charles de Gaulle auprès de presque 6.000 voyageurs partant en zone endémique, un sur deux est dépourvu de traitement protecteur adapté !

Les zones dangereuses comprennent l’Afrique noire, le continent indo-asiatique, l’Amérique centrale et la moitié nord de l’Amérique latine. Par ailleurs, certaines souches de Plasmodium falciparum – le parasite responsable de la maladie – résistent au traitement courant du paludisme, la chloroquine. Il faut alors utiliser d’autres traitements ou des associations. L’utilisation de répulsifs ou de moustiquaires imprégnées de produits est fortement recommandée pour prévenir les piqûres. Certains contiennent un produit nommé repellent 3535. Il agit plusieurs heures contre l’ensemble des insectes piqueurs et non les seuls moustiques. A ce titre, son utilisation en France métropolitaine paraît recommandable aux personnes allergiques ou à celles qui risquent d’être exposées à des morsures de tiques ou d’araignées. Votre pharmacien saura vous conseiller.

Partager cet article