Parent solo : les clés de vacances réussies

[13 mai 2017 - 09h24] [mis à jour le 14 juin 2017 à 16h10]

Lorsqu’un couple se sépare, partir quelques jours seul(e) avec ses enfants n’est pas anodin pour chacun des parents. A la joie de partager avec eux des moments de détente privilégiés se mêle souvent un peu d’appréhension. Voici quelques conseils pour aider chacun à trouver ses nouvelles marques. 

Quand chacun part de son côté, il est naturel d’éprouver du vague à l’âme en repensant aux étés précédents. Les plus jeunes aussi sont probablement nostalgiques. Acceptez ces émotions et leurs éventuelles conséquences (colères, bouderies, pleurs), parlez-en entre vous pour les évacuer. Soyez patients et tolérants, y compris envers vous-même. C’est une étape à traverser.

Loin de la course effrénée du quotidien, ces vacances vont aussi être une formidable occasion de vous amuser avec vos enfants, de vous fabriquer de nouveaux souvenirs. Mais attention à ne pas placer la barre trop haute et à ne pas surinvestir ces moments. Ne cherchez pas à en faire trop en multipliant les sorties ou en vous forçant à leur proposer des activités que vous détestez. Restez vous-même.

Si toute l’année vous passez beaucoup de temps avec vos enfants et ressentez le besoin de « défusionner » un peu, pourquoi ne pas partir avec lui chez des amis, dans la famille ou via une agence spécialisée dans les voyages de familles monoparentales ? A l’inverse, même si vous souffrez un peu de ne pas voir suffisamment votre bambin le reste du temps, acceptez qu’il puisse avoir envie de passer une partie de ses journées avec des enfants de son âge.

Dernière précaution : discutez avant le départ de la façon dont vous allez garder le contact. Téléphone ou Skype, à votre enfant d’exprimer sa préférence. La fréquence des appels doit elle aussi se décider d’un commun accord. S’il est indispensable de laisser à l’enfant la possibilité de raconter ses vacances à l’autre parent, l’avoir trop souvent au téléphone peut perturber tout le monde.

A noter : Quand un jeune enfant est gardé un week-end sur deux par son papa ou sa maman, la durée des vacances avec ce dernier doit correspondre à son âge. S’il a un an, la séparation avec le parent chez qui il passe habituellement le plus de temps ne devrait pas excéder une semaine. S’il a deux ans, elle ne devrait pas excéder deux semaines… Bien entendu, rien n’empêche de répéter les séjours durant l’été.

Partager cet article