Personnes âgées : avec le sport, moins dure sera la chute

[10 février 2015 - 16h38] [mis à jour le 10 février 2015 à 16h39]

Hospitalisations, fractures, perte d’autonomie… Les chutes des personnes âgées résonnent bien souvent dramatiquement sur leur qualité de vie. Pourtant, à en croire les rédacteurs de la dernière livraison de la Revue Prescrire, « les exercices physiques diminueraient le risque de chute aux conséquences graves ».

Les rédacteurs rapportent la synthèse de 17 essais menés chez plus de 4 000 participants. Ces travaux ont ainsi comparé les programmes d’exercices physiques de prévention des chutes chez les plus de 60 ans, aux prises en charge sans activité sportive. Tai Chi, marche, renforcement musculaire ou amélioration de la souplesse, les pratiques étaient multiples, et plus ou moins longues : de quelques semaines à 18 mois.

Résultat, le risque de chute grave (c’est-à-dire à l’origine d’une fracture, d’un traumatisme crânien, d’une plaie nécessitant des points de suture ou d’une hospitalisation) a été réduit de 40% chez les patients encouragés à faire du sport.

Voilà qui devrait inciter encore davantage les plus de 60 ans à rester actifs. Et les sports choisis pour mener les 17 études montrent bien qu’il n’est pas nécessaire de vous lancer dans des activités intenses. Ainsi, la marche, le jardinage, le simple fait d’aller faire ses courses à pied sont excellents pour la santé.

Partager cet article