Pollens : alerte rouge dans 3 départements du sud

[18 mai 2017 - 14h26] [mis à jour le 18 mai 2017 à 14h27]

Le Gers, le Lot-et-Garonne ainsi que le Tarn-et-Garonne ont atteint le seuil critique de la concentration en pollen de graminées. L’alerte rouge est en effet déclarée dans ces trois départements du sud de la France. Or les délais de consultation ne cessent de s’allonger tant le nombre d’allergologues est insuffisant à l’échelle nationale. 

Conséquences directes du dérèglement climatique, la précocité de la saison pollinique et l’agressivité des pollens de graminées inquiètent les allergologues. Ainsi dès la mi-mai, l’alerte rouge est donnée dans 3 départements : le Gers, le Lot-et-Garonne et le Tarn-et-Garonne. « Cette période s’avère particulièrement difficile pour les personnes allergiques », note le Syfal*. Or les troubles, loin d’être anodins, ne se limitent pas « à un nez qui coule et des yeux qui piquent. Sous l’effet de la pollution et du réchauffement climatique, le degré de sévérité des allergies ne fait que grimper », rappelle le Dr Isabelle Bossé, président du Syfal. « Les symptômes tendent à s’aggraver et ont un réel impact sur la vie quotidienne des patients et sur notre système de santé ».

Un sérieux manque d’allergologues

En plus d’alerter sur ce pic de pollen, le Syfal rappelle à quel point le manque d’allergologues peut être préjudiciable en France. Ainsi, le pays compte seulement 1 200 spécialistes, soit 1 praticien pour 17 000 patients. Une pénurie ayant comme conséquence des délais de consultation aujourd’hui compris entre 3 et 6 mois. Ce retard « laisse malheureusement le temps aux pathologies de se développer et de s’aggraver ».

Comment vous protéger ?

Pour réduire au maximum l’impact des pollens, le Syfal recommande de limiter les activités de plein air pendant les périodes de pics en consultant régulièrement les calendriers polliniques**. N’oubliez pas d’aérer les logements le matin ou le soir, « en dehors des heures les plus chaudes lorsque la concentration de pollens dans l’air est la plus élevée ». Protégez aussi vos yeux avec des lunettes de soleil pour faire écran aux pollens présents dans l’air extérieur. Effectuez « des lavages de nez le matin ou le soir, pour éviter leur accumulation sur les muqueuses nasales ». En rentrant chez vous en fin de journée, « pensez à vous laver les cheveux et à changer de vêtements pour vous débarrasser des pollens apportés de l’extérieur ».

* Syndicat français des allergologues
**Bulletins polliniques du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA)

Partager cet article