Pour votre digestion, un peu de menthe poivrée

[01 mars 2012 - 15h41] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h50]

Notamment recommandée pour soulager les problèmes de digestion, la menthe poivrée appartient à la famille botanique des lamiacées. Ses parties utilisées sont les feuilles – fraîches ou séchées – préparées en infusions ou sous forme d’huile essentielle.

La menthe poivrée entre dans la composition de diverses spécialités culinaires : dans le thé, le taboulé ou les nems. La plante est retrouvée dans quasiment toutes les cultures. Et elle s’avère particulièrement riche en acides phénoliques. Elle contient également une quantité intéressante de flavonoïdes et de tanins. Elle est indiquée par voie orale dans la prise en charge des troubles digestifs fonctionnels (ballonnements, digestion lente, renvois, flatulences…).

En usage externe, elle est recommandée contre les infections cutanées. Elle est aussi utilisée en inhalation pour traiter le rhume, ou en bains de bouche contre les affections buccales. Autre atout, elle semblerait efficace pour soulager les douleurs musculaires, névralgiques ou rhumatismales.

A noter que la phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d’espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche.

Partager cet article