C’est une première mondiale. Une équipe pluridisciplinaire française* a réalisé la reconstruction de la trachée complète d’une enfant, à partir de ses propres tissus. La jeune fille a depuis retrouvé une vie normale.

La prise en charge d’une sténose congénitale trachéobronchique (ou rétrécissement de la trachée et des bronches souches) est particulièrement complexe chez un enfant. Mais en 2014, une équipe pluridisciplinaire de l’hôpital Necker-Enfants malades a réalisé avec succès une reconstruction trachéale complète autologue chez une patiente, à l’époque âgée de 12 ans.

La jeune fille, atteinte d’une hypoplasie congénitale de la trachée et des bronches, avait bénéficié dès l’âge de neuf mois de plusieurs procédures chirurgicales complexes qui lui avaient sauvé la vie mais n’avaient pas permis de rétablir un calibre trachéal satisfaisant. Et ce du fait de sa croissance.

Reprendre une existence normale

Mais il y a 4 ans, une intervention a dû être réalisée en urgence. En cause, une dégradation respiratoire aiguë avec pronostic vital engagé. Elle a consisté en une reconstruction totale de la trachée. Le greffon était constitué d’un lambeau de muscle grand dorsal recouvert de peau et armé d’anneaux cartilagineux.

Aujourd’hui, à 16 ans, la patiente a retrouvé une vie normale. « En l’absence de techniques alternatives actuellement fiables cette première réussite mondiale apparaît comme une incontestable avancée dans la prise en charge des atteintes pédiatriques trachéales sévères et étendues », concluent les chercheurs.

* Equipe pluridisciplinaire regroupant le Dr Frédéric Kolb, chirurgien plasticien à Gustave Roussy, l’équipe de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP – Prs Vincent Couloigner et Erea-Noël Garabedian, ORL et Dr Régis Gaudin, chirurgien cardiaque – et le Dr Sacha Mussot, chirurgien thoracique à l’hôpital Marie Lannelongue

Partager cet article