Le psoriasis affecte aussi le bonheur de vivre

[27 octobre 2017 - 10h47] [mis à jour le 27 octobre 2017 à 10h49]

Le niveau de bonheur parmi les patients souffrant d’un psoriasis est diminué jusqu’à 31%. C’est l’un des constats frappant du World Happiness Report sur le psoriasis. Autres observations, les patients français sont les plus stressés et les femmes se sentent davantage affectées. Décryptage.

Menée auprès de 121 800 personnes dans 184 pays, en coopération avec le Happiness Research Institute et le LEO Innovation Lab, l’étude PsoHappy a réuni 2 482 patients français. Alors que notre pays se situe dans le haut du classement des pays les plus heureux, il enregistre une diminution allant jusqu’à 31% de bonheur lorsqu’il s’agit des patients atteints de psoriasis. Même observation pour le Danemark. « Il est surprenant de constater que le Danemark a été désigné comme l’un des pays les plus heureux au monde alors qu’il est placé 14ème sur 19 (nombre de pays analysés à ce jour) lorsqu’il s’agit du bonheur des patients atteints de psoriasis », commente Meik Wiking, fondateur du Happiness Research Institute.

Les femmes en première ligne

L’étude montre que les femmes atteintes de psoriasis présentent un niveau de bonheur inférieur à celui des hommes souffrant de cette même maladie. Elles éprouvent davantage de stress, 77% contre 63% pour les hommes. Et seulement 17% des patientes ont une image positive d’elles-mêmes, alors que la proportion pour les hommes est de quatre sur dix ! Pire, elles sont près de 60% à se sentir inutiles.

Stress et isolement

Sur les 19 pays, la France est celui dont les patients sont le plus stressés ! Autre enseignement de cette étude originale : la solitude et l’isolement des patients. Plus d’un tiers des Français atteints de psoriasis se sentent seuls. Ce sentiment s’explique en partie par l’incompréhension de leurs proches. Ainsi, 47% des femmes affirment que leur famille sait ce que signifie vivre avec du psoriasis. Un chiffre qui chute à 36% lorsqu’il s’agit des amis.

Par ailleurs, la qualité de vie des sondés s’avère particulièrement affectée. Ils parlent de difficultés touchant à la vie intime (55%), et à leur mobilité (62%). Il ressort d’ailleurs que le bonheur chute le plus lourdement dès lors que le psoriasis affecte les articulations (genoux) et les parties génitales. Et près de 7 sur 10 affirment que leurs relations amoureuses en pâtissent !

Au vu de ces résultats, il n’est pas surprenant que 85% des patients souffrant de psoriasis considèrent qu’il n’y pas suffisamment de sensibilisation du grand-public à leur maladie. Pour consulter l’ensemble des résultats : www.31cestTrop.fr.

A noter : Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Il conduit à un renouvellement de la peau sept fois plus rapide que la normale. Cette affection dermatologique se manifeste par des plaques et des squames localisées sur différentes zones du corps. Le psoriasis touche près de 3 millions de personnes en France.

Partager cet article