Pourquoi est-ce si rare de jouir en même temps ?

[18 novembre 2016 - 11h33] [mis à jour le 18 novembre 2016 à 11h34]

L’orgasme simultané n’est pas la preuve ultime d’une bonne entente sexuelle. Heureusement d’ailleurs, car si beaucoup de couples y aspirent, peu y parviennent. Comme nous l’explique la sexothérapeute Marie-Noëlle Lanuit, atteindre le 7e ciel ensemble relève le plus souvent d’un joli hasard.

C’est systématique, même quand c’est très chastement évoqué : les protagonistes des comédies sentimentales et des romans à l’eau de rose ont toujours un orgasme en même temps. « Mais attention, c’est un cliché et comme tous les clichés en matière de sexualité, il peut générer beaucoup de frustrations », préfère prévenir Marie-Noëlle Lanuit, sexothérapeute spécialiste du plaisir féminin. « Faire l’amour, c’est se consacrer à l’autre, c’est partager des émotions, des sensations. Mais atteindre l’orgasme, c’est lâcher prise totalement et se retrouver comme dans une bulle de plaisir, déconnecté(e) de tout. Y parvenir au même moment, c’est un petit miracle en soi. ». Vouloir à tout prix attendre l’autre, culpabiliser de ne pas monter assez vite au 7e ciel, tout ça dans le but de jouir ensemble, il n’y a rien de tel pour se gâcher le plaisir.

Le mieux pour espérer jouir de temps en temps ensemble, c’est donc d’arrêter d’y penser et de se laisser aller. Bien entendu, certaines conditions y sont plus favorables. « Parler, oser dire où l’on en est dans son plaisir, c’est évidemment primordial », rappelle Marie-Noëlle Lanuit. « On sait aussi que les positions où les femmes sont au-dessus facilitent leur orgasme. Et si elles le désirent, elles doivent pouvoir s’autoriser à se caresser pendant la pénétration. Mais encore une fois, l’orgasme simultané ne doit pas être un but en soi. »

Partager cet article