Premier jour à la maternelle : les clefs pour bien le gérer

[22 août 2019 - 16h10] [mis à jour le 22 août 2019 à 16h14]

La rentrée, c’est un grand jour. Mais il est souvent accompagné de pleurs et de cris. Parfois même, ce sont les parents qui ont la larme à l’œil. De nouveaux lieux, de nouveaux visages… Pour gérer au mieux ces changements, voici quelques conseil dispensés par la Pr Marcel Rufo dans son ouvrage Elever son enfant.

Le jour de la rentrée, il est tout à fait normal que votre bambin le redoute. C’est un monde parfaityement inconnu pour lui. Et puis, l’ambiance est contagieuse. Même si votre enfant semble courageux, il peut être déstabilisé par les sanglots des autres petits.  La veille, expliquez lui pourquoi certains camarades risquent de larmoyer…

Les modalités de « séparation » varient d’une école à une autre. Certains enseignants préfèrent que les parents partent immédiatement. D’autres estiment au contraire que la rupture doit se faire en douceur. A vous dans ce cas de vous adapter. Au moment de vous quitter, donnez-lui rendez-vous à l’heure de la sortie… et essayez autant que possible d’être ponctuel.

Pour Marcel Ruffo, « la sortie de l’école n’est pas le moment idéal pour lui poser des questions. Il a besoin d’un temps d’adaptation pour passer de la vie collective à la vie de famille. De plus, il est souvent difficile pour lui d’évoquer des faits qui se sont déroulés il y a quelques heures. »

Prenez sur vous-même

L’adaptation sera d’autant plus facile si votre enfant ne sens pas un stress de votre côté. Alors, même si cela vous déchire le cœur, essayez de ne pas trop le montrer. Après tout, votre « petit » devient grand. Il faut l’accepter. Voilà qui va l’aider à devenir encore plus autonome et à se faire de nouveaux copains.

Partager cet article