Et si les mauvaises habitudes tabagiques avaient un impact sur la santé des animaux de compagnie ? C’est ce qu’avance une équipe écossaise. Selon les chercheurs en effet, chiens ou chats fumeurs passifs seraient davantage exposés aux cancers et à la prise de poids.

En examinant l’effet du tabagisme passif sur nos compagnons à quatre pattes, Clare Knottenbelt, professeur de médecine et d’oncologie à l’Université de Glasgow, a tiré différentes conclusions pour le moins surprenantes. « Nous avons montré que les chiens absorbent une quantité non négligeable de fumée quand ils vivent avec des maîtres fumeurs », explique-t-elle. « Les chats semblent encore plus impactés. Sans doute en raison de leur toilette minutieuse qui accroîtrait la quantité de fumée absorbée. »

Ainsi, fumer près d’un animal domestique augmenterait son risque de prendre du poids et de développer un cancer. Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont notamment détecté dans les testicules des mâles castrés (et « fumeurs passifs » donc) un gène marqueur de dommages cellulaires.

Moins de 10 par jour…

L’équipe du Pr Knottenbelt précise néanmoins que sous le seuil de 10 cigarettes par jour, les niveaux de nicotine relevés dans les poils diminuent sensiblement. « Les fumeurs oublient souvent le risque qu’ils font courir aux autres, qui plus est aux animaux de compagnie », conclut Clare Knottenbelt, qui plaide tout simplement pour un arrêt complet.

Partager cet article