Rougeole : un premier décès en 2019 en France

[13 mars 2019 - 18h34] [mis à jour le 13 mars 2019 à 18h35]

Un premier décès dû à la rougeole est survenu en France en 2019, des suites d’une encéphalite. Ce drame rappelle que la rougeole tue et que seul le vaccin protège individuellement et collectivement.

En 2019 on meurt encore de la rougeole en France. Le premier décès dû à ce virus très contagieux rapporté ce 13 mars par Santé publique France rappelle cette réalité. Le patient a succombé à une encéphalite.

La rougeole est toujours active en France avec « depuis le 1er janvier, 350 cas déclarés (contre 966 cas sur la même période en 2018), dont 100 (29%) hospitalisés (5 en réanimation), 27 (8%) compliqués de pneumopathies, 1 décès (encéphalite) », précise Santé publique France.

Pratiquement tous les cas (90%) sont survenus chez des sujets non ou mal vaccinés. Rappel, là encore, que la couverture vaccinale en France est toujours trop faible. Pour se protéger du virus, le vaccin ROR est pourtant désormais obligatoire pour les nourrissons. Et un rattrapage est recommandé pour tous en cas d’immunisation insuffisante.

Partager cet article