Santé dentaire : deux brossages par jour, ça suffit

[19 novembre 2013 - 15h44] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h59]

Et maintenant, deux brossages par jour. ©Phovoir

Tempête dans un verre à dents ! Pendant des années, les messages de prévention bucco-dentaire étaient centrés sur l’importance de trois brossages quotidiens. Eh bien, tout cela appartient-il au passé ? L’Union française pour la Santé bucco-dentaire (UFSBD) propose en effet d’adapter ces recommandations. Aujourd’hui, seuls deux brossages par jour suffiraient… Le troisième cédant sa place à d’autres gestes d’hygiène.

« Nous avons actualisé nos recommandations pour nous conformer aux données acquises de la science (…) et pour accompagner l’évolution des modes de vie et de consommation » explique le Dr Sophie Dartevelle, Présidente de l’UFSBD. Laquelle est un organisme, « centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la Santé pour le développement de nouveaux concepts d’éducation et de pratiques bucco-dentaires ».

« Plus que des recommandations, ce sont plutôt des règles incontournables à appliquer au quotidien dès le plus jeune âge. Elles pourraient paraître allégées ou moins strictes. Mais elles intègrent en réalité le brossage au cœur d’un arsenal plus large. »

Alors à quoi correspond cet « arsenal » ? Les conseils de brossage se limitent donc désormais à deux par jour, matin et soir, pendant trois minutes avec une brosse à dents manuelle et deux minutes avec un appareil électrique. Mais en plus, l’UFSBD préconise l’utilisation systématique :

  • D’un dentifrice fluoré. Objectif : renforcer la structure de l’émail et protéger les dents contre les caries et contre la formation de la plaque dentaire.
  • Du fil dentaire le soir. Celui-ci vise à nettoyer les espaces inter-dentaires que la brosse n’a pu atteindre.

En complément, vous pouvez aussi recourir à un bain de bouche.  Pour savoir lequel choisir, interrogez votre dentiste ou un pharmacien. L’UFSBD en profite enfin pour rappeler l’importance de la visite annuelle chez le chirurgien-dentiste. Elle insiste encore sur le fait de ‘manger équilibré’. Par exemple, limitez autant que possible les aliments contenant des sucres. Et bien entendu le grignotage entre les repas.

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : David Picot

Partager cet article