Se brosser les dents protège… le cœur

[02 décembre 2019 - 11h51]

Notre santé cardiovasculaire passe aussi par une bonne hygiène bucco-dentaire. Des chercheurs coréens viennent de montrer que se brosser régulièrement les dents réduit le risque de fibrillation atriale et d’insuffisance cardiaque.

On savait déjà que les problèmes bucco-dentaires sont une plaie pour le cœur. Comment ? En fait, après avoir détruit l’émail, une carie atteint la racine, véritable porte d’entrée dans l’organisme pour les bactéries. Par la racine en effet, les dents sont en communication directe avec la circulation sanguine. Des germes peuvent migrer jusque dans des organes distants. Cible privilégiée : le cœur.

Des chercheurs de la Ewha Womans University, à Séoul, ont donc cherché à quantifier le degré de protection d’une bonne hygiène des dents. Pour cela, ils ont recruté plus de 161 000 participants âgés de 40 à 79 ans, sans antécédents de fibrillation auriculaire ou d’insuffisance cardiaque.

Se brosser les dents 3 fois par jour

Les participants ont renseigné leurs comportements en matière d’hygiène buccale. Puis ont été suivis en moyenne 10 ans. Durant ce laps de temps, 3% des volontaires ont développé une fibrillation atriale et 5% une insuffisance cardiaque.

Les auteurs ont ainsi observé que ceux qui se brossaient les dents 3 fois par jour avaient un risque diminué de 10 à 12% de développer l’une de ces pathologies. Bien que l’étude ne se soit pas penchée sur les mécanismes, « une possibilité est que le brossage fréquent des dents réduit les bactéries dans le biofilm sous-gingival (la poche entre les dents et les gencives), empêchant ainsi leur mutation dans le sang », concluent les auteurs.

Partager cet article