Se retenir d’uriner pour atteindre l’orgasme ? Mauvaise idée

[05 avril 2019 - 10h14] [mis à jour le 05 avril 2019 à 10h18]

Se retenir au maximum d’aller uriner pour atteindre l’orgasme une fois aux toilettes. Si l’idée peut paraître saugrenue, certains la mettent pourtant en application. Il s’agit même d’une tendance qui porte un nom : le peegasm.

Pouvoir enfin vider sa vessie après avoir dû se retenir… Nous avons tous éprouvé ce soulagement. Certains le font volontairement. C’est le peegasm, néologisme, composé de pee (pipi en anglais) et de –gasm pour orgasme. En fait, cette tendance serait plutôt féminine. Elle pourrait même s’expliquer. Une vessie exercerait une pression sur le vagin et le clitoris tout proches.

Ne pas se retenir…

Pourtant, le fait de se retenir d’uriner n’est pas sans conséquences sur la santé. Une stagnation des bactéries peut être à l’origine d’infections urinaires. Les reins peuvent aussi être abîmés. Comme l’explique la gynécologue Charlotte Elder dans les colonnes du New York Post, « les vessies doivent être traitées avec respect. Quand on a envie d’aller aux toilettes, il faut y aller. »

Partager cet article