Seniors : une vie de… plaisirs

[24 décembre 2013 - 10h03] [mis à jour le 26 décembre 2013 à 10h42]

seniors-heureuxIls vivent bien, se sentent jeunes et aiment se faire plaisir. Ils, ce sont les plus de 65 ans. Les résultats d’une enquête menée par le groupe Korian battent en brèche de nombreuses idées reçues, liées au vieillissement.  Un grand nombre d’entre eux concède toutefois un motif d’insatisfaction, l’épanouissement sexuel…

Pour la majorité des seniors, vieillir n’est plus un fardeau : 91% déclarent bien vivre, voire très bien vivre pour 24% d’entre eux. Par ailleurs, 77% ont le sentiment de se sentir plus jeunes qu’ils ne le sont. Cette attitude décomplexée face aux années qui passent s’explique par le fait qu’ils se sentent en bonne forme physique (87%) et psychologique (97%). Ils éprouvent surtout le sentiment de maîtriser pleinement le déroulement de leur vie.

Contrairement aux idées reçues, ils ne sentent pas isolés et s’estiment bien entourés. Ils ont en effet des contacts réguliers avec la famille (77%), leurs amis (69%) et leurs voisins (60%). En réalité, 83% des plus de 65 ans assurent que la vie est pour eux une source de plaisir. A l’inverse, seuls 51% des 15-64 ans ont le même sentiment.

Scrabble, mot-croisés, jeux de cartes… aux oubliettes

Parmi les activités que les seniors apprécient et pratiquent autant qu’ils en ont envie, le suivi de l’actualité figure en bonne position. Ils apprécient regarder la télévision (73%) écouter la radio (56%) ou lire le journal (54%). Tout comme faire un bon repas chez eux, en famille ou avec des amis (44%), ou encore boire un verre de vin (40%). Et certains plaisirs souvent associés aux personnes âgées comme les mots-croisés, les jeux de société, le tricot, apparaissent en fait totalement délaissés.

En revanche, la sexualité reste un problème. Près de quatre sur dix (36%) déclarent aimer avoir des relations sexuelles mais ne le font pas autant qu’ils le voudraient. Ils sont seulement 10% à vivre une sexualité épanouie. Y compris après 80 ans  lorsque le désir sexuel est toujours présent (29%).

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article