Soleil : le plein de vitamine D

[22 mai 2015 - 14h25]

« En France, le déficit en vitamine D est très fréquent », indiquait en 2012 l’Académie nationale de Médecine, dans un rapport. Or ce minéral joue un rôle majeur pour booster notre capital osseux. Alors profitez des beaux jours pour renouveler vos stocks. De quelle façon ?

Egalement appelée calciférol, la vitamine D constitue un groupe de micronutriments. Elle existe en fait sous 2 formes : D2 et D3. Présente dans les poissons gras (saumon, sardines, morue…) ou les œufs, elle peut être apportée par l’alimentation mais en quantités très faibles. Alors ne comptez pas sur l’assiette pour satisfaire vos besoins, à moins d’avaler… une vingtaine d’œufs par jour !

Notre meilleure source de vitamine D se trouve dans notre… peau qui va en produire sous l’effet des rayonnements ultraviolets (UV). Nos apports dépendent donc surtout de l’ensoleillement de la zone d’habitation mais aussi de pratiques individuelles d’exposition – modérée mais régulière – au soleil. C’est pourquoi, dès le printemps, sortez des abris ! Multipliez les activités de plein air pour faire le plein de vitamine D.

20 minutes par jour

Il n’existe pas de consensus scientifique sur le sujet mais une exposition des bras et des jambes à raison de 5 à 20 minutes deux fois par semaine entre 10h et 15h suffirait pour obtenir les apports dont nous avons besoin. Et favoriser ainsi notre santé osseuse, c’est-à-dire nos os bien sûr mais aussi nos dents.

Car une fois qu’elle a gagné le sang, la vitamine D va faciliter l’absorption intestinale du calcium. Elle se fixera donc plus volontiers sur les os éloignant par exemple le risque d’ostéoporose. Au-delà de ces bienfaits osseux, elle jouerait aussi un rôle important dans la régulation du système immunitaire et donc la lutte contre les infections. Et même comme l’ont démontré des études, contre les maladies cardiovasculaires ou auto-immunes comme le diabète de type I.

Pas de bancs de bronzage

Dans tous les cas, à la moindre question, interrogez votre médecin traitant. Ne vous lancez surtout pas dans des supplémentations sauvages pour booster vos apports en vitamine D. Ne vous rendez pas non plus dans des instituts de bronzage dont l’impact dans la survenue des cancers cutanés est clairement établi. Profitez simplement du rayonnement solaire apporté par les beaux jours. Avec modération, toujours.

Partager cet article