Supplémentation en vitamines : trop de bébés font fausse-route

[28 novembre 2013 - 18h12] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 17h09]

©ANSM

L’Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) signale à nouveau des cas de malaises et de fausses-routes chez des bébés après ingestion d’Uvesterol D 1500UI/ml et Uvesterol Vitaminé ADEC. Il s’agit de médicaments indiqués pour prévenir et traiter les carences en vitamines chez le nourrisson et le jeune enfant.

« En raison de signalements de malaises et de fausses-routes chez des nourrissons, en particulier chez des nouveau-nés prématurés et des nourrissons âgés de moins d’un mois, l’ANSM a demandé au laboratoire CRINEX la mise en place de mesures de minimisation des risques », indique l’Agence. Ceci « afin de favoriser le bon usage de ces derniers ».

L’ANSM a ainsi demandé au laboratoire en question d’élaborer de nouvelles formulations galéniques. En attendant, elle émet des fiches conseils pour rappeler aux parents les règles à suivre pour limiter les risques d’accident. A savoir, pour le nouveau-né à terme et le nourrisson :

Toujours administrer le produit avant la tétée ou le biberon ;

  • Utiliser exclusivement la pipette doseuse pour administration orale fournie dans la boite ;
  • Administrer la solution à l’enfant éveillé installé en position semi-assise ;
  • Placer la pipette contre l’intérieur de la joue. Laisser l’enfant téter et si ce dernier ne tète pas, appuyer très lentement sur le piston de la pipette (écoulement goutte à goutte) ;
  • En cas de reflux gastro-oesophagien, de problèmes digestifs ou de troubles de la déglutition, ne pas administrer le médicament pur (diluer dans un peu d’eau ou de lait) et le placer dans une tétine ;
  • Ne pas allonger l’enfant immédiatement après l’administration.

Aller plus loin :

Ecrit par : David Picot – Edité par : Vincent Roche

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)