Thermalisme : doit mieux faire…

[18 mars 2004 - 00h00]

Eaux, vapeurs, gaz, boues… Certains adeptes ne peuvent plus s’en passer. Pour autant, le thermalisme est loin d’être très efficace. Au banc d’essais, le traitement des maladies rhumatismales s’est révélé plutôt moyen, voire décevant.

Le thermalisme a-t-il un véritable intérêt thérapeutique? Ou s’agit-il d’un simple moment de détente et de dépaysement qui – effet placebo oblige! – peut s’avérer bénéfique? Deux médecins de la station d’Aix-les-Bains en Savoie, les Drs Romain Forestier et Alain Françon, ont voulu y voir plus clair. Une preuve de courage!

Force est de constater que nombre de médecins thermaux sont plutôt réticents face à l’évaluation de leurs pratiques. Peur d’une remise en cause? Sans doute. Reste que nos deux compères savoyards n’ont pas hésité à jouer le jeu scientifique, en se penchant sur les études menées à ce jour sur les maladies rhumatismales. A commencer par les lombalgies chroniques. Douleur et qualité de vie ont été comparées dans deux groupes de patients, les uns ayant choisi la cure, les autres un traitement médicamenteux. Verdict ? Moyen, très moyen.

 » Un score d’efficacité de l’ordre de 0,58 (sur 1, n.d.l.r.) a été obtenu, alors que les spécialistes ne considèrent un traitement comme très efficace qu’à partir de 0,8 « , signalent-ils. Une déception, donc.  » Même chose pour l’arthrose des membres inférieurs avec un score de 0,42 « . En revanche, bonne et surprenante nouvelle, les eaux se sont révélées plutôt bénéfiques dans l’arthrose des mains, le score atteignant presque les 0,8 fatidiques. Et les deux experts de conclure que  » es cures peuvent certes atténuer les douleurs, mais pour l’heure il est impossible d’affirmer qu’elles peuvent être utilisées comme traitement de fond. Autrement dit, le thermalisme n’est pas indispensable pour soigner les pathologies rhumatismales « .

Vous êtes déçus ? Les cures répondaient à vos attentes ? Pas de panique. Rien ne vous empêche de poursuivre vos périples dans les stations thermales en complément d’un traitement médicamenteux. Et puis, apprenez que les cures s’en sortent plutôt bien sur le front des thérapies  » non conventionnelles « . « Preuve à l’appui, un essai a en effet démontré que l’acupuncture et la phytothérapie sont totalement inefficaces sur les rhumatismes « , conclut le Dr Forestier. Si on avait mauvais esprit, on dirait que ça va faire des bulles…

Partager cet article