Ukraine : pénurie de médicaments, comment aider ?

10 mars 2022

La guerre en Ukraine entraîne une crise humanitaire, dont la pénurie de médicaments est un des aspects. Si vous souhaitez aider les victimes de ce conflit, voici comment procéder.

Depuis le début de l’attaque du pays par la Russie de Vladimir Poutine, l’Ukraine manque cruellement de médicaments comme de dispositifs médicaux pour soigner les blessés comme les réfugiés.

Afin d’aider les victimes de cette crise humanitaire majeure, il est donc légitime de tout mettre en œuvre pour leur faire parvenir ce dont ils manquent cruellement. Toutefois, « la complexité de la législation sur les médicaments, interdisant les dons en nature de médicaments, ainsi que les difficultés de mise en place de filières de collectes de matériel médical nous conduisent à privilégier, dans un premier temps, les dons d’argent », note l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine.

Les pharmacies comme les particuliers peuvent donc participer à cet effort via des dons. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

« De nombreuses associations humanitaires disposent de pharmaciens permanents et sont habituées aux approvisionnements pharmaceutiques en situations de crise telles que Médecins sans frontières, Médecins du monde, Action contre la faim, La Croix Rouge française, Première urgence internationale… », conseille l’Ordre national des pharmaciens. Vous pouvez faire des dons à ces ONG ;

– Vous pouvez aussi faire un don auprès de l’association Pharmacie humanitaire internationale (PHI). Pour l’opération « Urgence Ukraine », rendez-vous sur la plateforme HelloAsso ou envoyez un chèque à l’adresse : PHI, 534 Avenue Jean Giraudoux, 18200 St Amand Montrond ;

– L’association Tulipe soutient les opérateurs intervenant sur la situation en Ukraine et les pays limitrophes au travers d’un apport de médicaments. Si vous souhaitez effectuer un don, vous pouvez vous rendre directement sur son site ;

– Enfin, la protection civile et l’association des maires de France organisent des collectes de produits d’hygiène ou de matériel médical (gants à usage unique, matériel de secours…) dans plusieurs départements. Renseignez-vous auprès de la protection civile de votre département ou auprès de votre Mairie. La liste des produits nécessaires est disponible sur ce site.

A noter : « La redistribution de médicaments non utilisés ne peut être effectuée à des fins humanitaires depuis le 31 décembre 2008 », rappelle l’ordre. Collectés par l’éco-organisme Cyclamed, ceux-ci sont destinés à être détruits par incinération.

  • Source : ordre national des pharmaciens – Association Tulipe - Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine (USPO)

  • Ecrit par : Dominique Salomon - Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Aller à la barre d’outils